Poster un nouveau message
En réponse à :
Annie Ernaux et Romain Gary
par Laurent Bloch
le samedi 24 novembre 2018

Il y a peu de temps j’ai fait une expérience littéraire intéressante : lire à la suite « Les cerfs-volants » de Gary, puis « La Place » et « Mémoire de fille » d’Annie Ernaux. L’un et l’autre sont des écrivains estimables, mais chacun avec un dessein presque opposé à celui de l’autre. Celui de Gary est clairement de procurer à son lecteur des impressions agréables : on tremble pour des gentils qui se sortent contre toute vraisemblance de situations très dangereuses, on se sent moralement meilleur en détestant (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)