logo site
Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Poster un nouveau message
En réponse à :
Les Global Commons et l’Internet à la lumière d’Alfred Mahan
par Laurent Bloch
le mardi 26 juillet 2011

Cet article a une suite.
Les espaces publics mondiaux
À l’issue d’un processus entamé par les traités de Westphalie (1648) et achevé par le traité de Berlin (1885), les terres émergées (à l’exception de l’Antarctique) sont découpées en polygones qu’il est possible, sur une carte, de colorier afin d’identifier la puissance étatique qui y exerce la souveraineté politique, et par conséquent militaire. Cette souveraineté s’étend, mais la chose est déjà moins solidement établie, aux eaux territoriales, objets de (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Derniers commentaires

0 | 5 | 10

La Société informatique de France célèbre 50 ans d’Internet
Cher Laurent, j’apprécie d’autant plus ton compte rendu qu’il n’est pas parfaitement lisse et laisse (...)

Scheme ou Python ?
Alors ce n’est pas une excellente idée, parce qu’une fois prises de mauvaises habitudes elles (...)

Scheme ou Python ?
Peut-être que le débutant doit écrire d’abord un vilain programme sans sous programme, avant de les (...)

Netflix, Salto : évolutions de la télévision et défis de souveraineté
Bonjour Laurent, L’architecture de Netflix est en effet admirable, j’ai aussi lu l’article de (...)

Entreprises françaises de l’iconomie
Pb de lien : https://www.xerfi.com/ et non http://www.institutxerfi.org/ semble-t-il (...)