Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Forum de l’article

Pourquoi les informaticiens sont-ils haïs ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
Pourquoi les informaticiens sont-ils haïs ?
Bruno Bentégeac - le 21 juin 2018

Bonjour Monsieur,

j’ai beaucoup apprécié votre article, car c’est d’une certaine manière ce que je vis au quotidien en tant que chef de projet (MOE), bientôt à la retraite.

Je souhaitais apporter une remarque sur l’organisation des entreprises en France et du rôle passablement délétère des MOA, inventées assez récemment en fait.

En Allemagne, si j’ai bien compris, on parlera plutôt de hiérarchie horizontale, en rateau, avec un centre de décision proche du terrain, il y a de vrais échanges, et on peut faire varier la composition de l’équipe projet selon les besoins sans dévaloriser qui que ce soit.

C’est beau et j’ai du mal à y croire, car en France, on a le même modèle mais vertical.

Le centre de décision est loin du terrain, en descendent des injonctions et du terrain remontent des justifications.
Pas d’échange. Juste des tableaux excel et du "c’est trop cher".

Si on ajoute un niveau, la MOA, par exemple, qui est une exception franco française, ça n’existe nulle part ailleurs dans le monde, on fait de la promotion sociale, c’est tout.

C’est une source de graves malentendus.

Mais la "haine" des informaticiens prend une forme très banalisée en entreprise, du "c’est technique", au "tecos" ou "pisseurs de lignes".

De mon côté, je reste toujours calme.

Bien cordialement,
Bruno bentégeac.

Pourquoi les informaticiens sont-ils haïs ?
Laurent Bloch - le 21 juin 2018

Cher Monsieur,

Merci de votre témoignage, il est publié en ligne.

Il me semble que l’instauration de la MOA aurait pu être une bonne chose, à condition qu’elle soit responsable et impliquée dans le travail, deux qualités incompatibles avec le modèle social français, très hiérarchique, et où la caractéristique du haut responsable, c’est qu’il ne travaille pas beaucoup.

La plupart du temps, cela se termine par une situation où la MOA donne des ordres à tort et à travers, qui se contredisent d’une semaine à l’autre, et où la MOE est supposée obéir en silence. Le résultat ne peut pas être bon.

Une MOA qui travaille et qui endosse, comme elle le devrait, la responsabilité des échecs (car elle lui échoit toujours en dernier recours), pourrait être très bénéfique. Je l’ai rencontrée au moins une fois, la chose est décrite à la page 191 de mon livre sur la question, dont le PDF est disponible sur ce site.

Cordialement à vous !

Derniers commentaires

0 | 5 | 10

L’affaire Huawei est gravissime
Petite correction, Huawei ne perds pas l’accès a Android, ce qui est impossible vu que la base (...)

L’affaire Huawei est gravissime
C’est toujours un plaisir de te lire. Tu confirmes, précise et argumente ce qu’on pensait plus ou (...)

NVMe : simple perfectionnement, ou prémice d’une révolution ?
Le délai rotationnel n’est qu’une part du délai total, dont le plus gros est d’ordinaire le temps (...)

L’affaire Huawei est gravissime
Merci pour l’article. D’autres éléments d’information ici : https://www.ctocio.com/tech/software/开源/29385

NVMe : simple perfectionnement, ou prémice d’une révolution ?
En effet, il y a eu un très bon cours, au Cnam, ce vendredi 24 mai, fait par Stéphane Cance de (...)