logo site
Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Forum de l’article

Efficacité comparée de LaTeX et de MS-Word

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
Efficacité comparée de LaTeX et de MS-Word
noryungi - le 18 janvier 2017

J’ai travaillé comme rédacteur technique et traducteur et je rejoins votre propos : Word permet de créer rapidement des documents de qualité médiocre, mais un outil sérieux comme LaTeX permet de faire des documents de grande qualité, au prix d’une "mise au point" des feuilles de style un peu laborieuse (au début).

Mon outil préféré pour des documents complexes reste tout de même FrameMaker : tous les avantages de Word pour un utilisateur lambda, en particulier une interface graphique bien faite (même si un peu simpliste) et une gestion excellente des documents de grande taille (gérer plus de 40 pages avec Word est souvent horrible) et des feuilles de style.

Hélas, FrameMaker a également pas mal des défauts de Word, et, en particulier, une gestion/importation des documents créés avec des versions plus anciennes assez bancales.

À une époque, j’avais même suffisamment d’expérience pour "repérer" les documents créés avec Word et ceux en LaTeX. Et les passer sous FrameMaker !

Merci pour cet article !

Efficacité comparée de LaTeX et de MS-Word
Laurent Bloch - le 18 janvier 2017

Merci de votre message. Oui, moi aussi j’ai beaucoup aimé Framemaker, notamment son Garamond, et j’ai utilisé pendant un an leur version bêta pour Linux, qui me donnait entière satisfaction, mais qu’ils ont laissé tomber parce qu’ils croyaient que Linux avait moins d’avenir que HP/UX et Solaris... Bref, c’est en me retrouvant ainsi comme l’oiseau sur la branche que je me suis décidé à passer à LaTeX.

Cela dit, il y a une chose que je ne suis jamais arrivé à faire avec Framemaker, c’est une bibliographie correcte avec des appels de références dans le texte, sans avoir à tout faire à la main. Mais la version que j’utilisais (1995) était sans doute préhistorique.

Efficacité comparée de LaTeX et de MS-Word
Joseph-Tux - le 18 décembre 2017

Pour ceux qui n’ont pas l’habitude d’un éditeur évolué comme vim ou emacs ( ce qui est déja une perte de temps), il existe des éditeurs spécialisés pour LaTeX.
Lyx s’approche assez bien de word libre-office et autres.

Mais la différence principale entre les « offices » et LaTeX est principalement la nature sémantique des indications, qui permet à la fois une mise en forme facilement modifiable ainsi qu’une cohérence garantie (pas d’erreur de numérotation de référence, pas d’ambiguïté sur les styles etc.)

La deuxième différence essentielle à mes yeux est la qualité typographique professionnelle et exigeante, que l’auteur n’a pas besoin de connaître, mais à qui LaTeX peut offrir un énorme choix.

Derniers commentaires

0 | 5 | 10

Information, données, codage informatique
Merci pour cette contribution. Cela dit, la « bijection avec l’ensemble des citoyens » est plus (...)

Information, données, codage informatique
Bonjour, La concision du texte le rend effectivement pédagogique, et en introduisant le concept (...)

Histoire et avenir des processeurs RISC
Merci de votre contribution. Ci-dessous quelques réponses : 1. L’agencement du texte du (...)

Processeurs asynchrones, ascenseurs embouteillés et emploi du temps
Bonjour, une remarque : "Aussi existe-t-il un domaine de recherche prometteur, les processeurs (...)

Histoire et avenir des processeurs RISC
Bonjour, je salue ce bel effort que je viens de parcourir en diagonale, ma recherche initiale (...)