Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Forum de l’article

Mathématiques pour un cursus d’informatique

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
Mathématiques pour un cursus d’informatique
J.Y. Gresser - le 15 septembre 2018

Bel exercice mais dans la mesure où le numérique peut s’appliquer à tout champ de la connaissance, je me demande ce que l’on peut exclure, ex : les équations différentielles sont particulièrement utiles dans certains modèles. Il faudra distinguer entre ce qui est fondamental et ce qui est appliqué.

Mathématiques pour un cursus d’informatique
Laurent Bloch - le 15 septembre 2018

Alors, je n’ai pas cherché à énumérer les mathématiques qu’il faut pour les applications de l’informatique, parce que bien évidemment ce seraient toutes les mathématiques, mais les mathématiques qu’il est souhaitable de connaître pour faire de l’informatique, et plus précisément pour apprendre l’informatique, ce qui est différent et plus réduit. Une fois que l’on a appris suffisamment d’informatique, on peut s’attaquer à son application à tel ou tel domaine, ce qui pourra nécessiter d’acquérir de nouveaux savoirs, en mathématiques, en physique, en biologie, etc.

Mathématiques pour un cursus d’informatique
J.Y. Gresser - le 15 septembre 2018

J’avais bien compris. En 1967/68 sur les conseils de mon professeur M. Minsky, j’ai puisé tout cela, ou presque, dans deux ouvrages fondamentaux, que j’ai toujours à portée de main : "Introduction to Metamathematics" de Stephen Cole Kleene (1ère édition en 1952) et "The Undecidable", où Martin Davis a rassemblé en 1965 plusieurs écrits de Gödel, Church, Turing, Rosser, Kleene... et Post pouvant constituer les éléments d’une véritable science de l’informatique (Computer Science). L’idée même d’une telle science, fortement contestée, était en train d’émerger aux Etats-Unis.

Par la suite, j’ai fait de la linguistique métaphorique ("langages" de programmation) avant de m’aventurer en linguistique classique via le traitement automatique des langues. J’ai créé vers 1973 le premier cours de linguistique (théorique) à l’usage d’ingénieurs en France à Paris 13.

Je pensais et je pense toujours que cette branche de la connaissance traditionnellement rattachée au domaine littéraire est aussi essentielle à une bonne informatique.

Derniers commentaires

0 | 5 | 10

L’affaire Huawei est gravissime
Petite correction, Huawei ne perds pas l’accès a Android, ce qui est impossible vu que la base (...)

L’affaire Huawei est gravissime
C’est toujours un plaisir de te lire. Tu confirmes, précise et argumente ce qu’on pensait plus ou (...)

NVMe : simple perfectionnement, ou prémice d’une révolution ?
Le délai rotationnel n’est qu’une part du délai total, dont le plus gros est d’ordinaire le temps (...)

L’affaire Huawei est gravissime
Merci pour l’article. D’autres éléments d’information ici : https://www.ctocio.com/tech/software/开源/29385

NVMe : simple perfectionnement, ou prémice d’une révolution ?
En effet, il y a eu un très bon cours, au Cnam, ce vendredi 24 mai, fait par Stéphane Cance de (...)