Forum de l’article

OVH Summit

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
OVH Summit
JM Planche - le 9 octobre 2013

Ajouté au tableau, ce qui est le plus grave pour moi ... la cécité totale de la notion d’écosystème moderne et ouvert. Peut être une conséquence des baronnies et des protectorats ...? En tous les cas, un rapport certain avec l’arrogance de ceux que nous avons tous croisés un jour sur notre chemin.
En France, nous av(i)ons de grandes entreprises IT ... Alcatel et de grandes SSII qui auraient pu permettre à beaucoup de petites entreprises du numérique d’accéder au marché plus vite, moins difficilement et donc moins couteusement.
Résultat ... no comment. Sauf que quand le vaisseau amiral est attaqué, on pleure de ne pas avoir su s’entourer d’une flotille agile, apte à défricher de nouveaux terrains et guider l’armada dans des eaux plus sûres. Là, Alcatel est seul et c’est bien dommage. Non pas que la flotille ne veut plus jouer, elle est juste trop loin et trop occupée à elle même ne pas reproduire les mêmes erreurs.
Une autre chose encore ... je rappelerais qu’Alcatel a aussi été bien inspiré en rachetant Xylan et Newbridge ... qu’ils ont du considérer comme de "simples" produits, sans doute et non le résultat d’une démarche différente qui aurait pu (du) les transformer de l’intérieur. Occasion ratée de plus.

Maintenant qu’il semble y avoir un pilote dans l’avion, espérons que ce soit un visionnaire et que les financiers lui laisse les moyens et non un "manager / gestionnaire" comme on en voit tant, car elle est là la chance d’Alcatel et la chance de la France de jouer encore en première division dans des secteurs stratégiques ... chance aussi pour des milliers d’entrepreneurs qui ne comprennent peut être pas qu’ils sont aussi concernés.