logo site
Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Forum de l’article

MirageOS : machines virtuelles compilées à la demande avec le système d’exploitation et l’application

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
MirageOS : machines virtuelles compilées à la demande avec le système d’exploitation et l’application
- le 29 janvier 2014

Vive la modération a priori !
Bonjour,

J’ai du mal à saisir la nouveauté en dehors de la création d’un OS allégé facilement visualisable, intégré à l’application, sachant que pour être portable l’OS devra être écrit pour chaque hyperviseur.

De mémoire, quand on compile des applications on fait appel à des librairies soit statiques (embarquée dans le programme, gros le programme) soit dynamiques (présentes dans l’OS, maigre le programme). Un OS est une abstraction du matériel auquel l’application fait appel.

Avec MirageOS, certaines fonctions de l’OS sont renvoyées vers l’hyperviseur qui devient l’OS d’une application écrite pour l’OS MIrageOS (l’hyperviseur est l’abstraction du matériel).

J’ai l’impression qu’il y a quelque chose qui ne va pas, mon raisonnement, MirageOS ou ce qu’est devenue l’idée d’OS dans sa mise en oeuvre contemporaine ?

Merci de m’avoir lu
A bientôt
GM

MirageOS : machines virtuelles compilées à la demande avec le système d’exploitation et l’application
Laurent Bloch - le 29 janvier 2014

Bien sûr des éléments de réponse plus complets se trouvent dans l’article original, ou dans l’article publié en ligne ici : http://anil.recoil.org/papers/2013-asplos-mirage.pdf

L’idée est d’avoir des machines virtuelles ultra-légères, débarrassées des millions de lignes de code de l’OS qu’elles n’utiliseront pas, ce qui à l’heure du cloud est vraiment intéressant. En outre, le système de construction de ces VM permet de les recompiler facilement et vite. Cf. les articles originaux pour des explications plus détaillées.

Derniers commentaires

0 | 5 | 10

Information, données, codage informatique
Merci pour cette contribution. Cela dit, la « bijection avec l’ensemble des citoyens » est plus (...)

Information, données, codage informatique
Bonjour, La concision du texte le rend effectivement pédagogique, et en introduisant le concept (...)

Histoire et avenir des processeurs RISC
Merci de votre contribution. Ci-dessous quelques réponses : 1. L’agencement du texte du (...)

Processeurs asynchrones, ascenseurs embouteillés et emploi du temps
Bonjour, une remarque : "Aussi existe-t-il un domaine de recherche prometteur, les processeurs (...)

Histoire et avenir des processeurs RISC
Bonjour, je salue ce bel effort que je viens de parcourir en diagonale, ma recherche initiale (...)