Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Forum de l’article

Bruce Schneier et la réaction aux incidents de sécurité

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
Bruce Schneier et la réaction aux incidents de sécurité
Letondal - le 15 juin 2015

Il y a aussi, encore plus efficace que la sécurité réactive (et portée par des humains), la sécurité proactive. Cet ouvrage : Safety I - Safety - II the past and future of safety management (http://www.ashgate.com/isbn/9781472423085)
explique remarquablement bien comment et pourquoi la meilleure gestion de la sécurité dans le contexte des systèmes socio-techniques actuels consiste aussi à comprendre, pour les concepteurs de ces systèmes, ce qui marche bien et pourquoi.

Un exemple de ce type de gestion, cette étude (tout aussi remarquable, ) de Dubey et al 2001 sur la gestion de la sécurité par les contrôleurs aériens :
2001, « Quand les avions entrent dans la salle. La sécurité telle qu’elle se fait. Une comparaison socio-anthropologique Italie/Allemagne/France ». Rapport final, projet Look (EUROCONTROL), 2001.
https://www.academia.edu/1088782/Quand_les_avions_entrent_dans_la_salle._La_s%C3%A9curit%C3%A9_telle_quelle_se_fait_co-authored_research_report_

Sur le terme "facteur humain" : est-il vraiment approprié de parler seulement de "facteur" alors qu’il s’agit justement d’acteurs indispensables ? Cf :
Liam Bannon. 1992. From human factors to human actors : the role of psychology and human-computer interaction studies in system design. In Design at work, Joan Greenbaum and Morten Kyng (Eds.). L. Erlbaum Associates Inc., Hillsdale, NJ, USA 25-44.
(le pdf est accessible sur le web)

Derniers commentaires

0 | 5 | 10

Netflix, Salto : évolutions de la télévision et défis de souveraineté
Bonjour Laurent, L’architecture de Netflix est en effet admirable, j’ai aussi lu l’article de (...)

Entreprises françaises de l’iconomie
Pb de lien : https://www.xerfi.com/ et non http://www.institutxerfi.org/ semble-t-il (...)

Affaire Huawei : derniers rebondissements
Le retard technologique me semble être une stratégie utilisée de longue date par les Américains. (...)

Affaire Huawei : derniers rebondissements
Je lis : les Américains n’ont jamais été les meilleurs en fabrication ; Chose que j’ai déjà (...)

Comment sont gérés les noms de domaines en .fr - Principes du DNS - L’Afnic
Oui, Jean-Jacques, ces questions en apparence techniques ne sont pas sans versants politiques. (...)