logo site
Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Poster un nouveau message
En réponse à :
Codes secrets et arithmétique modulo n
par Laurent Bloch
le samedi 20 octobre 2007

Le problème de l’échange de clés de chiffrement
Si Arnaud veut entretenir une correspondance secrète avec Béatrice, ils peuvent convenir de la chiffrer selon un code secret. Pour établir cette convention, ils devront se rencontrer, ce qui peut être impossible, ou se communiquer le code par la poste : dans les deux cas, l’instant de l’échange est celui dont un espion peut profiter pour dérober leur secret et ainsi réduire à néant la sûreté de leurs communications.
Un code secret est généralement fondé (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Derniers commentaires

0 | 5 | 10

Histoire et avenir des processeurs RISC
Bonjour, je salue ce bel effort que je viens de parcourir en diagonale, ma recherche initiale (...)

La Société informatique de France célèbre 50 ans d’Internet
Cher Laurent, j’apprécie d’autant plus ton compte rendu qu’il n’est pas parfaitement lisse et laisse (...)

Scheme ou Python ?
Alors ce n’est pas une excellente idée, parce qu’une fois prises de mauvaises habitudes elles (...)

Scheme ou Python ?
Peut-être que le débutant doit écrire d’abord un vilain programme sans sous programme, avant de les (...)

Netflix, Salto : évolutions de la télévision et défis de souveraineté
Bonjour Laurent, L’architecture de Netflix est en effet admirable, j’ai aussi lu l’article de (...)