logo site
Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Installer Bigloo sur votre ordinateur
Article mis en ligne le 4 octobre 2004
dernière modification le 17 janvier 2010

par Laurent Bloch

 Sommaire-

Pour effectuer vos travaux personnels vous serez amené à installer Bigloo sur votre ordinateur personnel. Bigloo est un logiciel libre, c’est donc facile et gratuit. Vous pourrez le
télécharger ici.

Si votre ordinateur est sous Windows, je vous conseille (au moins dans un premier temps) la version précompilée. Attention, pour que cela marche il faudra que vous ayez aussi installé un kit Java, que vous pouvez télécharger gratuitement bien que ce ne soit pas un logiciel libre, par exemple le kit Java de Sun.

Si votre ordinateur est sous Linux, vous avez le choix entre le paquetage précompilé (RPM) qui marche avec les distributions RedHat, Suse et Mandrake et l’installation à partir des sources.
Si vous n’avez pas de kit Java installé vous ne pourrez pas produire de code pour machine virtuelle Java mais Bigloo fonctionnera quand même et le compilateur produira du C. Vous trouverez ici les explications pour installer Java sous Linux.

 Installation à partir de l’archive bigloo{x.ya}.tar.gz

Après avoir récupéré depuis le site l’archive bigloo{x.ya}.tar.gz, la
décompresser et se placer dans le répertoire ainsi créé bigloo{x.ya}.
Y lire le fichier INSTALL ; comme le style en est un peu abrupt, en voici
la substantifique moelle :

 Problème connu de librairie

Attention : pas toujours, mais parfois, vous constaterez (sous Linux) que l’interpréteur fonctionne parfaitement mais que lorsque vous voulez compiler un programme Bigloo se plaint de ne pas trouver la librairie

libbigloo_s-2.8c.so

par exemple.

La solution de ce problème est la suivante : éditer le fichier (au besoin le créer) :

/etc/ld.so.conf

qui décrit la liste des emplacements des librairies dynamiques connues du système et lui ajouter une ligne pour donner celui des librairies Bigloo, en l’occurrence :

/usr/local/lib

ou dans d’autres configurations :

/usr/local/lib/bigloo/2.8c

(vérifier au préalable avec la commande ls que les fichiers en question sont bien dans ce répertoire), puis exécuter (en étant root)

/sbin/ldconfig

Ensuite tout devrait marcher correctement.

Retour au site de Laurent Bloch.