Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Poster un nouveau message
En réponse à :
Complexité de l’analyse du cache
par Laurent Bloch
le mercredi 12 février 2020

En octobre 2018 David Monniaux, chercheur au laboratoire Verimag du CNRS à Grenoble, évoquait sur son fil Twitter son travail de recherche sur la complexité de l’analyse du cache. Curieux du sujet, je lui demandai des détails, il me fit parvenir un article en cours de rédaction à l’époque, désormais consultable sur arXiv, On the complexity of cache analysis for different replacement policies. La lecture en était assez ardue, aussi lorsqu’il annonça, toujours sur son fil Twitter, qu’il donnerait un (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Derniers commentaires

Les problèmes d’infrastructure de la société informationnelle résolus ?
Il me semble que beaucoup d’experts, y compris parmi les visiteurs réguliers du CES, ne sont pas (...)

Les problèmes d’infrastructure de la société informationnelle résolus ?
Pour comprendre il faut être formé et le plus tôt est le mieux, quand on connaît le poids de la (...)

L’informatique, tentative d’explication
Un article de ce site fait référence à la revue Technique et science informatique, qui dans son (...)

L’informatique, tentative d’explication
Il me semble que la ligne 14 c’est du eiffel et non du ada... mais il est vrai que eiffel est (...)

Les problèmes d’infrastructure de la société informationnelle résolus ?
Merci Laurent Bloch. Le pire, c’est qu’il faut toujours et encore rappeler cela. Et que, comme (...)