Site WWW de Laurent Bloch
Slogan du site

ISSN 2271-3905
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets moins techniques.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Poster un nouveau message
En réponse à :
NFS, SANs et NAS
par Laurent Bloch
le jeudi 24 mai 2007

Comment stocker les données
Pour un centre de calcul d’une certaine importance, et maintenant grâce à la baisse des coûts pour un particulier, il y a trois modèles de solutions possibles pour stocker les bases de données : disques connectés directement aux serveurs par des attachements SATA ou SCSI ; disques organisés selon la technologie SAN (Storage Area Network) ; disques organisés selon la technologie NAS (Network Attached Storage).
Nous allons examiner successivement ces trois solutions. (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Derniers commentaires

Les problèmes d’infrastructure de la société informationnelle résolus ?
Il me semble que beaucoup d’experts, y compris parmi les visiteurs réguliers du CES, ne sont pas (...)

Les problèmes d’infrastructure de la société informationnelle résolus ?
Pour comprendre il faut être formé et le plus tôt est le mieux, quand on connaît le poids de la (...)

L’informatique, tentative d’explication
Un article de ce site fait référence à la revue Technique et science informatique, qui dans son (...)

L’informatique, tentative d’explication
Il me semble que la ligne 14 c’est du eiffel et non du ada... mais il est vrai que eiffel est (...)

Les problèmes d’infrastructure de la société informationnelle résolus ?
Merci Laurent Bloch. Le pire, c’est qu’il faut toujours et encore rappeler cela. Et que, comme (...)