Forum de l’article

NVMe : simple perfectionnement, ou prémice d’une révolution ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
NVMe : simple perfectionnement, ou prémice d’une révolution ?
- le 8 décembre 2020

Bonjour Laurent,

Juste pour illustrer, à partir de 4 serveurs OVH, 3 physiques et 1 instance PCI OpenStack.

sp64-s : Xeon E5-1620v2 4c-8t 10 Mo cache 3,7-3,9 GHz / 64Go DDR3 ECC 1600 MHz / 2x2To HDD
host-64l : Xeon D-1520 4c-8t 6 Mo cache 2,2-2,6 GHz / 64Go DDR3 ECC 1600 MHz / 2x2To HDD
infra-2 : Xeon E-2288G 8c-16t 16 Mo cache 3,7-5,0 GHz / 64Go DDR4 ECC 2666MHz / 2x960Go SSD NVMe
ipc B2-7 : CPU 2c 2GHz 7GB ECC 2666MHz 50 Go SSD (PCI OpenStack)

Test CPU basique (20K nombres premiers) sur 1 thread avec random R/W sur le disque

Modèle (année) techno disque
CPU (s)
I/O 2Go mean (ms)
I/O 2Go max (ms)
Random read 2Go/4K (Mbps)
Random write 2Go/4K (Mbps)

sp-64-s (2013) hdd
22
10,41
93,21
1,19
0,79

host-64l (2015) hdd
31
9,06
110,32
1,48
0,98

ipc B2-7 (2020) ssd
10
0,05
29,40
87,58
58,39

infra-2 (2020) nvme
10
0,02
0,47
668,74
445,83

Regarder les deux derniers serveurs SSD->NVMe :
87,58 > 668,74 Mbps random read
58,39 > 445,83 Mbps random write

Donc, imho, le NVMe est une révolution, comme le SSD l’a été en son temps...
Un jour peut être, mémoire et disque ne feront plus qu’un...

Stéphane