Blog de Laurent Bloch
Blog de Laurent Bloch

ISSN 2271-3980
Cliquez ici si vous voulez visiter mon autre site, orienté vers des sujets informatiques et mes enseignements.

Pour recevoir (au plus une fois par semaine) les nouveautés de ce site, indiquez ici votre adresse électronique :

Forum de l’article

Enthousiasme suspect de la gauche française pour Syriza

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Rappel de la discussion
Enthousiasme suspect de la gauche française pour Syriza
Wassef - le 28 janvier 2015

Bonjour Laurent,
outre le fait qu’une partie de cette dette me paraît assez illégitime, je m’interroge sur les taux d’intérêt très élevés appliqués à la dette grecque. Par hypothèse, le prêteur demande un taux plus élevé que le taux courant s’il pense qu’il y a un risque de défaillance de l’emprunteur. Le taux élevé est censé compenser ce risque. Ce que l’on constate aujourd’hui est donc assez contradictoire : taux élevé ET obligation de payer sa dette jusqu’au bout. J’aimerais que l’on m’explique.

Enthousiasme suspect de la gauche française pour Syriza
Laurent Bloch - le 28 janvier 2015

Pour ce qui est de payer la dette jusqu’au bout, cela ne se fera pas. Le risque de défaut était bien réel. La Grèce a grugé, c’est clair. Maintenant les banques se sont sucrées, c’est clair aussi.

Derniers commentaires

Bel article !
Très vrai ! Un article à lire et à méditer. Gérard

le futur = le passé
Merci pour cet article qui est savoureux en effet. Ce que vous décrivez c’est ce qui nous (...)

Lecture du « Nom de la Rose »
Cher Laurent l’esprit de l’escalier m’a saisi : Le charme du livre d’Umberto Eco réside de (...)

Lecture du « Nom de la Rose »
Cher Laurent, J’ai été frappé par ton commentaire sur ce merveilleux roman. C’est peu de dire que (...)

Et les universaux ?
Bonjour, Votre critique est assez juste, le livre est long. Mais il y a aussi un thème (...)