Marcel Moiroud : journal-atelier

AVERTISSEMENT *

Sous le titre « Journal de pensée », le Seuil a publié les 28 cahiers remplis par Hanna Arendt de 1950 à 1973. La 4° de couverture du premier de deux volumes précise que ce « n’est pas un journal intime auquel elle confie ses pensées, mais le journal-atelier dans et par lequel elle invente sa pensée ». C’est « le registre probe et somme toute heureux des exercices préliminaires à l’accouchement d’une pensée. »

Si ouvrir un journal de pensée à 82 ans échus cumulerait le dérisoire avec la prétention, d’indubitables indices d’involution sénile me font urgence d’une astreinte à l’exercice thérapeutique d’un journal-atelier. Que l’éventuel lecteur ait la gentillesse d’en prendre acte en ne celant pas sa critique.

* Pro domo sua